Questions-Réponses

Le dialecte est une richesse dont il serait dommage de ne pas faire profiter nos enfants !

Le saviez-vous ? Pas de classe bilingue sans l’alsacien !

Une convention cadre de politique régionale plurilingue fixe les moyens mis en œuvre par la Région et l’Etat pour le développement de la langue régionale sous diverses formes, dont les classes bilingues immersives dès la maternelle. C’est donc bien la langue régionale qui est enseignée à l’école, sous ses nombreuses variantes orales, avec l’allemand comme forme standard.

Je ne suis pas d’origine alsacienne. Quel intérêt pour mes enfants ?

L’Alsacien est un dialecte alémanique comme le Badois, le Bavarois ou le Schwitzerdutch. Ouvrir les oreilles de vos enfants au dialecte, c’est le sensibiliser aux variantes de prononciations et lui donner la souplesse d’esprit pour d’être plus à l’aise dans le monde germanophone.

Pourquoi participer à des activités en plus de l’école ?

Les ateliers en alsacien sont une bonne occasion pour pratiquer et entendre la langue en dehors du cadre scolaire et/ou familial. Il en effet indispensable de donner une dimension sociale à la langue, de ne pas la restreindre à un emploi dans un cadre particulier comme l’école ou les seuls grands-parents. Votre enfant découvrira que l’alsacien, comme l’allemand, est un outil de communication pour jouer, chanter, bricoler, cuisiner, …

Pourquoi des ateliers de bricolage ?

En particulier chez les plus petits, le jeu et l’affectif sont des éléments essentiels de l’apprentissage des langues. Les activités ludiques sont proposées en petits groupes, dans un cadre familial avec des papis et mamies bénévoles, ce qui est rassurant pour les enfants … comme pour les parents !

Mon enfant saura-t’il parler alsacien ?

Les Baschelstunde n’ont pas vocation à apprendre l’alsacien aux enfants car le volume horaire n’est pas assez important. Mais à raison d’une à deux séances d’une heure et demie par mois, tout au long de l’année scolaire, c’est la régularité du contact avec le dialecte qui est payante.

Multiplier les occasions !

Plus votre enfant sera exposé à la langue germanique, quelque soit sa variante, plus l’apprentissage sera facilité.

Motivez-vous, vos parents et amis à parler en alsacien ou allemand avec lui, regardez les chaînes éducatives allemandes comme KIKA, mettez un CD de chansons dans la voiture, vous apprendrez avec lui le temps d’un trajet !